Aller au contenu principal
ven. 28 oct. 2022

SOIRÉE BORN BAD (15 ANS)

Mise à disposition Elizabeth My Dear

Terminé
20H30
Organisateur : DLQC & Elizabeth My Dear
Grande Salle - Des Lendemains Qui Chantent

XXVIème FESTIVAL Ô LES CHOEURS

Elizabeth My Dear a souhaité fêter dignement les 15ans d’un Label qu’elle affectionne particulièrement: les briscards de BORN BAD RECORDS : CANNIBALE et MUSIC ON HOLD
Ils seront confortablement accompagnés par les lascards de KO SHIN MOON et les demis frères GUADAL TEJAZ
Une soirée qui s’annonce féerique, explosive, suante et extatique.

12€ loc - 15€ sur place

Billetterie

CANNIBALE

Avec ce troisième album Life is Dead sorti en novembre dernier chez Born Bad, les normands CANNIBALE enfoncent bien le clou. Celui de leur esthétique si particulière : creuset de pop exotique, de cumbia afrobeat infectée d’accords ensoleillés. Un album qui reçoit les hourras de nombreux médias notamment radiophoniques puisque Cannibale est entré en playlist sur FIP et France Inter. Born Bad aurait enfin trouvé le chaînon manquant entre Fela Kuti, les Doors et les Seeds? En souhaitant que le groupe ne soit pas sommet de sa créativité, ses 5 membres étant actifs depuis près de 20 ans sur la scène du rock underground hexagonal, Cannibale n’existe que depuis 2016 et a encore bien du chemin à parcourir. Des quadragénaires aussi blancs dans leurs origines qu’ils sont noirs à l’intérieur? Qu’on le sache, ils ont encore très faim !

MUSIC ON HOLD

Le grand échalas Emile Cartron-Eldin oeuvrera aux changements de plateau et à la fin de soirée derrière ses platines aux atours de bedroom pop faussement indolente et à la LoFi bien malicieuse. Musicien conscient et débrouillard, Emile Cartron-Eldin est aussi un activiste connu sur la place des musiques « bizarres » comme organisateur de soirées, à haute teneur en THC et PCP, intitulées « Gone with the weed ». vinyles, rêve d’un retour au monde d’avant (même si la fin de soirée sent la clope froide et la fatigue alcoolisée)…

GUADAL TEJAZ

Féru de culture mésoaméricaine, le quatuor rennais a décanté son garage rock psychédélique pour ne garder sur leur deuxieme Opus 3Noche Triste" qu’un puissant précipité krautrock au goût de mezcal. Lourd, intense, tranchant, traversé de larsens et de bourdons électriques, son post-punk aux effluves toxiques se débat dans une boue noise sombre, bilieuse et inquiétante. Au milieu de cette messe noire et crasseuse, ordonnée par le duo basse-batterie, émerge la voix violemment habitée du chanteur et guitariste Morgan.

KO SHIN MOON

Ko Shin Moon naît de la rencontre fondatrice entre Axel Moon et Niko Shinles, de la fusion entre instruments à cordes et les machines. Leur credo : éclectisme, cosmopolitisme, hybridité. Mais c’est sur scène, dans le jeu musical et l’improvisation, que leur univers se déploie pour muter en une expérience sonore et dansante.