Aller au contenu principal
MER.31oct. 20H002018

LA NUIT SOVIET ROCK

Terminé
concert  / 
Organisateur : Elizabeth My Dear

WEIRD OMEN (Rock - Limoges)
Weird Omen, trio déglingué au line up atypique, crache un garage primitif unique, déluge de cuivre trash, de reverb et de fuzzz. Une transe garage cryptique hypnotisante, ou se mêlent sonorités 60’s cabossées et néo-garage psychedelique caverneux. Histoire de rentrer directement dans le vif du sujet !
www.facebook.com/weirdomentheband
weirdomen.bandcamp.com

LES YEUX DLA TÊTE (Chanson Balkan Festive – Paris)
Imprégnés de chanson française et de swing, de Brassens à Sanseverino, de musiques de l’est, de Kusturica à Shantel, LES YEUX DLA TÊTE entrelacent habilement gouaille parisienne, mélodies accrocheuses, énergie rock et fièvre balkanique.
www.lesyeuxdlatete.fr
www.facebook.com/lesyeuxdlateteofficiel

Soviet Suprem (Beastie Boy des Balkans – Paris)
Le Soviet : (Toma Feterman de La Caravane Passe et R.Wan de Java) a sorti l’artillerie lourde pour envahir le danceflour et sabrer le champagne à coups de faucille.
John Lénine a bâillonné Paul McCarthy ; Sylvester Staline a ressorti ses gants rouges et Dj Croute Chef pirate les macs de son P.C. pour vous envoyer le plat de résistance.
Les taureaux mexicains ont encorné le drapeau rouge ; les chiens de Pavlov hurlent dans le Bolchoï ; les stakanovistes ont chassé les technocrates ; Lady Gagarine marche sur la lune ; Yougo Chavez danse la cumbalkania et on arrive à pied par la Chine !
Ca y est : L’œil de Moscou a remplacé la N.S.A et distille sa propagande subliminale…
Tout est prêt pour le putsch, on a noyé le ragga dans l’rom ; on a rappé le chou du hip hop ; on a « charterisé » la langue de Molière et on va envoyer tous les tartuffes du groove au goulag.
Rejoins nous camarade, L’Internationale, branquignole et libertaire de nos « beastie boys des Balkans », va réveiller le genre humain :
Vive le nouveau désordre mondial !
www.sovietsuprem.com
www.facebook.com/sovietsupremofficiel

Pogo Car Crash Control (Punk Noise - France)
P3C, c’est une énergie de fou gerbée sur un micro. Les 4 musiciens, originaires de Seine-et-Marne et âgés d’une vingtaine d’années, imposent des textes en français, acérés et sans concession, traitant de l’égoïsme et plus largement de tout ce qui nous dérange. La puissance sur scène est elle aussi époustouflante, avec des riffs indomptables et des larsens sauvages fracassés en plein visage. Au bord de l’agonie à chaque fin de concert, « P3C » nous balance un rock garage enragé et convulsif dans la veine de Nirvana, Rage Against The Machine et Mudhoney.
www.facebook.com/pogocarcrashcontrol
pogocarcrashcontrol.com