Aller au contenu principal
sam. 30 oct. 2021
20H30

Festival Ô Les Chœurs - Soirée rock d'ailleurs

BIENSÜRE - MURMAN TSULADZE - TAXI KEBAB - KASBAH - ANTICLIMAX

12€
Tarif sur place : 15€
concert  / 
Organisateur : Elizabeth My Dear
Des Lendemains Qui Chantent
pass sanitaire demandé
Partager

Quand on aime on ne compte pas. Le festival Ô Les Choeurs revient cette année encore pour fêter son quart de siècle.
Une fois de plus, Des Lendemains Qui Chantent soutient le festival et lui ouvre grand ses portes.

Outre la qualité de la programmation et un sens de la fête reconnu, Elizabeth My Dear sait aussi nous réjouir les papilles avec un bar à vins de qualité et quoi se lécher les babines avec de quoi se restaurer sur place.

 

La billetterie du festival : www.helloasso.com/associations/elizabeth-my-dear

BIENSÜRE

BIENSÜRE est un groupe marseillais aux multiples talents et influences, mêlant disco, psychédélique et musique traditionnelle Kurde et Turque. Les créations musicales sont originales entre clavier, batterie et saz, est un instrument traditionnel originaire d’Anatolie. Les textes sont parfois issus de traditions Kurdes et Turques très anciennes.

MURMAN TSULADZE

Force de la nature à la tête dure, le sourcil saillant et les épaules confortables, mais aussi artiste et charmant poète, et surtout célèbre marchand de tapis volants ; contrebandier, cosmonaute, sauveur et kidnappeur de dames au fil de ses étapes, la route de la soie offre toutes sortes d’aventures à Murman Tsuladze.

Réunissant trois punks aux origines dispersées (Géorgie, Espagne et France) dont Lucas Nunez Ritter, (membre du groupe La Femme), Murman Tsuladze a inventé le synth-pop « post-soviet ». La formule ? Des rythmes frénétiques, des instruments traditionnels et une électro tendance disco. Impossible d’avoir « la flemme de danser » !

TAXI KEBAB

Au croisement d’influences venant de toutes parts, Taxi Kebab est la collision entre synthétiseurs, boîtes à rythmes, guitares modulées et buzuq amplifié. Dans une ré-appropriation de sa langue paternelle, c’est à travers un registre poétique libérateur que Lea Leïla Jiqqir (buzuq, guitare et voix) interfère avec les arpèges acides et nappes ruisselantes entraînées par les expérimentations de Romain Henry aux machines.

A travers un son majoritairement électronique, brut, psyché, désorienté et désoriental, , la musique du duo Franco-Marocain côtoie parfois des influences krautrock ou techno, habitées par le spectre des racines Nord Africaines.

KASBAH

KasbaH rend hommage à ses origines kabyles et à son attache pour la culture nord-africaine avec ce nom de scène. La “kasbah” se traduit par “citadelle”, qui était à l’origine une fortification militaire, un lieu de refuge. L’artiste fait de sa musique une ode à la culture étrangère. En plus de ses mélanges dub et techno, KasbaH incorpore dans ses sets des sonorités orientales, africaines et sud-américaines. Tellement jouissif pour clôturer notre 25eme anniversaire

ANTICLIMAX

Gentleman hyperactif de la nuit sudiste, ANTiCLiMAX est d'abord un tulliste expatrié en terre phocéenne. Ses passages en Corrèze le mènent souvent sur les scènes d'ici et cette fois c'est en inlassable digger de la sono mondiale qu'il s'attachera à transformer les platines en visa et le dancefloor en tapis volant ! Préparez vos passeports !