Aller au contenu principal
sam. 21 janv. 2023
21H00

FESTIVAL DU BLEU EN HIVER / HüLK x ANTILOOPS x DAÏDA

Terminé
Organisateur : Des Lendemains Qui Chantent; Du Bleu en Hiver
Magic Mirror
Partager

****** AU MAGIC MIRROR ******
18H : HÜLK : GRATUIT
DÈS 21H : ANTILOOPS & DA
ÏDA : PAYANT

 

DAÏDA

Inspiré de la légende de Daïdarabotchi, créature mystique géante tout droit sortie de la mythologie japonaise, si grande que ses mouvements façonnent le monde : DAÏDA plante ici le décor du voyage épique dans lequel ils nous emportent, voyage aux multiples destins contés dans leur premier album « La Passion Du Cri (Kyrielle) », conçu comme une trilogie.

Les morceaux où s’expriment sentiments exacerbés et paroxysmiques s’alternent aux grés des « Cris » des différentes « Passion(s) » qui jalonnent cette « Kyrielle » d’histoires. Tantôt révoltées et tourmentées, DAÏDA propose des voyages musicaux également mâtinés d’onirisme ou de nostalgie, à l’image d’une grande épopée. Portée par cette énergie, la musique de DAÏDA prend source dans les rythmiques effrénés, qui flirtent avec la transe des musiques techno, se mélange aux thèmes et harmonies lyriques au gré des envolées des solistes.

Épique, la formation emmenée par Vincent Tortiller, distille un jazz électrique et progressif tel qu'il s’invente et se joue aujourd'hui : un nouveau jazz français, moderne et vivant qui emprunte aux musiques actuelles leur énergie et leur efficacité.

ANTILOOPS

“Elle a quelque chose de Karole Rocher” écrit Jazz News. Comme l’actrice de Braquo et Polisse, Ludivine Issambourg à la voix rauque, des traits taillés au silex et une sensualité qui défie les normes de genres, surtout quand ils sont musicaux... Elle, c’est le genre flûtiste, compositrice et productrice surdouée,dont le talent séduit les plus grands artistes, tels que Wax Tailor, Eric Legnini,Chassol, Emmanuel Bex, Angélique Kidjo, Laurent Coulondre, StéphaneHuchard, Dominique A, A.S.M, Christian Escoudé, Catherine Ringer...

Son instrument est le prolongement de son corps, sculpté par des années de danse classique. De sa flûte traversière s’échappe les volutes d’un son nouveau, reflet de ses nombreuses influences. Entre ses lèvres, le jazz, le hip-hop et l’électro-funk explosent telle une supernova (déflagration d’une étoile),nom de son dernier opus. Un projet ambitieux, pour lequel Ludivine Issambourg retrouve son groupe Antiloops, Timothée Robert (basse), Julien Sérié (batterie) et Nicolas Derand (claviers), groupe qu’elle crée en 2012 etavec lequel elle signe deux albums remarqués (Electroschock en 2015 et LucidDream en 2017). Avec «Supernova»,Ludivine propose un jazz cosmique et futuriste qu’elle a composé avec le claviériste du groupe,Nicolas Derand.

La musique d’Antiloops cultive l'ambiguïté entre productions électro / hip-hop / trap et les sonorités organiques d’instruments parfois sous effets. Une partition sophistiquée mêlée d'improvisation, génératrice d’un groove massif qui pousse à la transe. Captant au passage trois invités de choix, Théo Ceccaldi au violon, Dj Greem pour les scratchs et la chanteuse Ellinoa, la«Supernova» de Ludivine Issambourg et Antiloops sonne comme lasoundtrack d'un film qu'on rêve de voir et qui nous propulse dans une galaxie musicale en attente d’exploration.

HüLK

HÜLK est un power trio. Il fait le lien entre deux mondes. Celui du Rock, sans concession et celui du Jazz. Une sorte de Jazz Cuir. 

L’emploi de l’analogique et de vrais corps vibrants dans le travail de composition est au centre de notre attention. En utilisant de vrais instruments et des systèmes de reproductions non numérisés, on excite la création musicale et la signature sonore. Cette culture du son est le socle commun du trio. Les compositions sont basées sur des cycles de répétitions hypnotiques. On les appelle « Ostinato ». Ils traversent de manière imperturbable la structure harmonique de la chanson et changent ainsi l’humeur de la musique.  Les voix entonnent des mélodies qui tour à tour soulignent les Ostinato. Parfois elles s’imposent telles des hymnes. Le saxophone joue des thèmes dans une forme Jazz moderne et ouvre des espaces d’improvisations. Le son sauvage et puissant de la batterie Rock se marie à la perfection avec les mouvements de basse issu de la nouvelle scène Jazz électrique. Hulk flirt avec des climats qui évoquent une certaine musique des années 70 puis entame son décollage pour nous amener dans son univers bien à lui