Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
lun. 13 ven. 17 juil.
ENREGISTREMENT ET TOURNAGE

7 WEEKS

Partager

7 Weeks a sorti Sisyphus quelques jours avant que le monde d'avant ne se confine. La tournée hexagonale prévue pour le défendre est rapidement tombée à l'eau et c'est toute la stratégie de groupe qui s'est faite balayer d'un revers de main.
Dans ce grand chambardement le quatuor se réorganise et prévoit de nouveaux enregistrements associés à de nouvelles vidéos, c'est tout le programme de cette semaine de travail en salle. 

7 Weeks

7 weeks a commencé à écrire des morceaux à l'époque de Myspace, quand il était exotique de traiter de stoner tout groupe qui faisait du rock américain un tant soit peu mélodique. Le groupe de Limoges s'est formé seul sur la route. Cette quête les a menés partout en Europe et au Royaume Uni et ce, de façon complètement auto financée.


Déjà bien rodés et identifiés comme un groupe de rock très organique, ils surprennent tout le monde avec leur 2ème album en intégrant des sonorités synthétiques et des climats glaçants pour leur ciné-concert sur le film Dead of Night. Ce changement de cap façonne toute la suite: une recherche sonore qui ne peut se renouveler qu’en ouvrant à chaque album une nouvelle porte. 7 weeks ne peut pas être un groupe qui a tout livré en 2 ou 3 albums.
Des coups ils en ont pris, à l'image du Bison de l’artwork, ils ont même failli disparaître. Mais cela n'a jamais entaché leur créativité. Au contraire, c'est leur inspiration.


 

.