Balad’Oc : Uèi + San Salvador

Rodin Kaufmann et Denis Sampieri, membres du fameux Còr de la Plana sont à l’origine de cette formation de quatre chanteurs-percussionnistes aguerris. Aux côtés d’Erwan Billon et Guy Sampieri, ils chantent leurs chroniques brutes et poétiques d’un monde en crise.

Sur scène, Uèi livre bataille avec des armes de sa propre conception : des percussions électroniques aux formes surprenantes de boucliers et aux possibilités inédites. Il rend spectaculaire ce face-à-face épique grâce aux effets de lumière et de vidéoprojections qui l’accompagnent et le subliment.

La musique de Uèi s’abreuve aux espaces sans bornes et aux cultures à la fois séculaires et contemporaines : celles des îles de l’océan Indien, des Caraïbes, ou du Sud des Etats Unis, mais aussi de son territoire d’origine dont il chante sans concession la langue : l’Occitan.

Dans ses mots, Uèi porte les maux et les espoirs de l’humain : tragédie, luttes, violence, amour et sensualité, mais aussi un engagement sans ambiguïté pour des causes trop facilement oubliées.

 

San Salvador n’est pas un concert de musique d’îles lointaines…

San Salvador c’est un concert radical chanté à six voix, deux toms, douze mains et un tambourin. Alliant l’énergie et la poésie brute des musiques populaires à une orchestration savante, le concert est l’alchimie subtile d’harmonies vocales douces et hypnotiques sauvagement balayées par une rythmique implacable. Il en résulte un moment déroutant dans un mix entre tragique et joyeux, d’une rare intensité à la croisée de la transe, d’un choeur punk et de constructions math-rock ; dansant et chaleureux ; hyper-rythmiques et haletant.